Après de long mois d’absence, me revoilà.

Un retour en arrière s’impose, car beaucoup de choses ont changé depuis ma dernière brève.

En effet, je suis rentrée en France suite à un problème de santé familial. Cette nouvelle a eu l’effet d’une petite bombe dans mon univers, et je ne me voyais pas rester aussi loin, aussi longtemps.

En sus, une opportunité de travail, (trop belle pour être vraie ?) s’est présentée alors que j’étais dans l’hémisphère Sud.

Une opportunité que je me voyais mal refuser. L’avenir nous appris que ce fut un cuisant échec. Bref, passons…

Retour au bercail donc, retrouvailles familiales émues après six mois d’absence.

Et là, une question se pose: “que faire ensuite?” Repartir en Australie, rester?

Back in ze landes

Retour dans les landes, sans logement, sans argent (ou si peu), et sans travail.

Questions existentielles: retourner à mon travail “d’origine” avec les responsabilités qui en découlent ou repartir dans ma zone de confort ? Dixit le job saisonnier.

Après moults réflexions et nuits blanches, back to the roots pour avancer professionnellement (regarder vers l’avenir), gagner plus, et partir plus loin. La question logement s’est réglée d’elle même. Me revoilà pour un été landais.

In fine, les mois sont passés à toute allure, j’ai enchaîné les prolongations de contrat et j’apprécie maintenant le fait de travailler à plein temps, sans me soucier de l’avenir. L’hiver s’en est venu, et j’ai décidé de rester en france, pour l’instant. “Démon du voyage, quand tu nous tiens.”

Je vous écris après un retour de congés, (payées) au soleil (faut pas pousser non plus, l’hiver français est bien trop long sinon), les premières de ma vie professionnelle.

#fierté #girlpower #workinggirl #etjenpasseetdesmeilleures