Et non,

Je n’ai pas eu le temps d’écrire le premier article dans lequel j’aurais pu vous faire des adieux lancinants et vous transmettre toutes les émotions que j’ai ressenties en partant.

Je me contenterais de vous raconter tout ce qui s’est passé depuis le départ, en passant par Tokyo et l’arrivée en Australie.

Bien à vous mes chers et chères.

Alix