Un accent OZY à couper au couteau, atrocement nasillard pour les femmes et une voix tellement grave pour les hommes, qu’on a l’impression qu’ils sont sortis tout droit d’un opéra classique.

L’ Australie c’est aussi,

des gens très décontractés et qui discutent assez facilement avec tout le monde, et sont curieux de savoir d’où vous venez et ce que vous faites ici.

Pour le lifestyle,

ce sont aussi des femmes maquillées comme des voitures volées, de jour comme de nuit, même en allant à la plage par 40 degrés: “But, I mean, why?!” (avec l’accent nasillard). En général, la panoplie est assez complète; fond de teint, sourcils maquillés, gloss ou rouge à lèvre, dents ultra bright, botox sur le visage et les lèvres (pas tout le temps), fake boobs ou seins très apparents et faux ongles à gogo! Pour les hommes, le style “les Marseillais en Australie” peut-être assez récurrent. Gros muscles dehors, débardeurs longs avec côtes apparentes, tatouages idéalement placés pour bien faire ressortir les muscles, ou l’inverse.

À noter tout de même, qu’ils sont beaucoup plus tolérant et respectueux que nous, les français, dans le style vestimentaire de chacun. Et à noter, bien entendu, que tout les Australien(ne)s et ne sont pas comme ça.

Pour la nourriture,

ce sont les fish and chips, BLT sandwich (bacon, lettuce, tomato), burgers, frites (beaucoup trop de frites), blueberry muffins, carrot cake, banana bread, smoothies… etc. Cependant, ils sont assez complexes au niveau des menus. DF (dairy free, sans laitages donc), NF (nut free), GF (gluten free), végétariens ou vegans (vegan étant la trend ou la grande tendance actuelle). Je pensais que le français moyen était assez pénible en matière culinaire, mais là, je crois qu’il y a un level au-dessus…

Pour ce qui est des cafés, on peut dire qu’ils sont ultra-compliqués pour ne pas dire “chiants”. Je vous passe les détails des cafés au lait, sans trop de café, avec le lait sur le côté ou encore du lait écrémé ou du lait d’amande sans café, bref…

Pour ce qui est de la faune,

l’Australie c’est aussi, des chauves-souris qui ne sont pas grosses, mais énormes. Et qui font des “bat-fight” dans les arbres, juste au-dessus de vos têtes (à la tombée de la nuit) avec un cri assez particulier. Il pourrait être comparable à celui d’un bébé qui pleure, ou encore à celui d’un chat, lui-même en train de se battre, à vous de voir. La nuit toujours, ce sont aussi les possums qui font un bruit d’enfer; sur le toit de la maison, dans le jardin ou encore dans les arbres. Il est comparable à celui d’un humain ou d’un chien quand il se déplace.

Le possum est un mix entre un rat et un écureuil, un gros “ratcureuil” quoi, (merci Romain pour ta participation).

Le jour, ce sont les oiseaux qui font office de réveil matin à partir de 5h30 (je vous passe le détail et le nom des espèces locales). Ce sont aussi les “bush-turkey” qu’on trouve un peu partout et qui viennent vous ragasser de la nourriture ça et là (si ils sont eux-même bon à manger, ça, je ne sais pas encore). Ce sont aussi les araignées, que l’on trouve un peu partout dans la nature (je n’en ai heureusement ou malheureusement pas encore vu dans la maison).

Je n’ai bien sûr, pas encore tout vu de la faune et de la flore animale Australienne. Mais les alentours sont très boisés, avec de jolies fleurs et pleins de belles plantes.

In fine,

c’est aussi tellement agréable d’humer le parfum des fleurs quand on se balade dans les rues.

Cela rappelle le parfum humide et tropical des îles.

Namaste tout le monde