Devant la popularité de mes frasques ou saucisseries, j’ai décidé de partager avec vous, le tome 2.

SAUSAGE FACT I

Quand tu dois changer la pellicule de ton appareil photo (que tu as accessoirement depuis le mois de septembre), que tu as (re) regardé un tutoriel et que tu sens que ta peliculle n’est pas bien mise au moment du déclenchement.

Tu tournes la bobine pour ramener le film en arrière et recommencer l’opération (oui, tu as déjà raté trois poses sur ta pellicule mais enfin, tout n’est pas perdu). Sauf que… Tu rembobines, tu rembobines, tu rembobines encore et là, tu ouvres le capot, le film est entièrement rentré dans la pellicule et tu n’y as plus accès… #jemefatigue

SAUSAGE FACT II

Quand tu es en soirée, que tu as donc bu quelques verres et que tu commences à rentrer en grande conversation avec des locaux. Difficile de comprendre leur langage (mâchouillé) et encore plus difficile quand l’un d’entre eux commence à avoir une discussion avec toi en aparté.

Ou l’art subtil de “faire semblant” de comprendre l’intégralité de la conversation tout en aquiescant et en agrémentant de “yes, oh okay, yeah, allright”. Dure vie que celle de l’artiste incompris.. #grandmomentdesolitude

SAUSAGE FACT III

Quand tu pars surfer et que la mise à l’eau est un peu “tricky” (oui, c’est ça d’être français en Australie, tu vois, tu parles en “franglais”). On te dit “suis le chemin avec les petits coquillages blancs et tu sautes entre deux vagues, tu verras, c’est facile.” Hmm… Ok, c’est vrai, c’est facile.. Sauf que tu regardes les sets arriver et bien sûr, tu n’es pas au bon endroit au bon moment quand une vague arrive et là, c’est le drame..

Belle glissade (10 sur 10), tu te retrouves sur les fesses et le coude gauche. Ton bras droit n’a rien car il soulevait la board pour ne pas qu’elle se fasse “râper.” Par contre, ton postérieur saigne, tout comme ton coude.. Ton deuxième pote arrive et te dit mais non ça craint pas, viens dans l’eau! La deuxième tentative est la bonne, tu es dans l’eau avec des jolies coupures rouges sur les fesses et le coude. Bien sûr, Australie oblige, une fois le soleil couché, tu penses un peu au joli petit monde en dessous de toi et tu prends une dernière vague pour rentrer sur la terre ferme. #kookoftheday

SAUSAGE FACT IV

Quand c’est la soirée de clôture de fin de saison. Que tu n’as pas lu le mail en entier (ou entre les lignes ce jour-là) et que tu arrives “sapée comme jamais”; jolie robe, petites chaussures, maquillée (mais pas comme une voiture volée australienne) en bombe donc, et que tout le monde est déguisé en mode “années 50 fin de la prohibition.” Ah! C’était donc ça.. #darknessmyoldfriend